HAMMAMS DURABLES MAROC
Au Maroc, les Hammams occupent une fonction sociale d’envergure. Présents dans chaque quartier, ils ont à la fois un rôle d’hygiène, et un rôle dans la préservation de rituels traditionnels et du lien social.
Hammams durables est le premier programme marocain qui propose des solutions techniques et financières adaptées à chaque propriétaire ou exploitant de bain souhaitant réduire sa facture énergétique grâce à la modernisation de ses installations. Les infrastructures globalement énergivores, les chaufferies généralement obsolètes et quelques mauvaises pratiques entraînent une pollution importante et une surconsommation de bois et d’eau. La raréfactionet l’augmentation du prix de ces ressources au Maroc fait de la modernisation énergétique des hammams une nécessité à la fois environnementale et économique.
OBJECTIFS DU PROGRAMME :
En partenariat avec le GERES, et grâce à l’appui financier du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM). Le programme Hammams durables vise à augmenter la performance énergétique et environnementale des hammams via :
HAMMAMS DURABLES EN CHIFFRES
5 Hammams pilotes ont été rénovés en 2016, et 5 autres  seront rénovés en 2017
Un hammam rénové = 8000 tonnes de bois économisées /an
Un hammam rénové = 10 750 tonnes de CO2 évitées/an (sachant que 3 Millions tonnes de CO2 sont produites chaque année)
Dans un Hammam durable, 1tonne de bois est remplacée par 350Kg de grignons d’olives seulement
Un Hammam rénové émet jusqu’à - 65%  de CO2 qu’un Hammam classique
LES RENOVATIONS POSSIBLES :
chaudiere La chaudière traditionnelle est remplacée par une chaudière à haute performance, qui chauffe l’eau sanitaire et le plancher chauffant. La chebka est remplacée par un plancher chauffant, plus efficace. La combinaison des deux, fait passer le rendement global de 50% à 85%
chauffe eau L’eau neuve (15°C) est préchauffée (25-30°C) par des capteurs solaires avant d’être chauffée par la chaudière (60°C)
echangeurL’eau neuve (15°C) est préchauffée (25°C) grâce aux eaux usées du bain avant d’être chauffée par la chaudière.
isolationLes canalisations sont isolées pour que l’eau ne perde pas de chaleur avant d’être utilisée (perte qui peuvent parfois atteindre 20%)
chronometreOn surveille la température de l’eau dans les ballons de stockage afin de raisonner l’alimentation en combustible en fonction des besoins (économie de 5 à 10% par une simple formation du fernatchi)
adoucisseurLe calcaire de l’eau est retiré pour éviter le dépôt de tartre et faciliter son chauffage (1cm de tartre fait doubler la consommation de bois).
Témoignage
Fornatchi Hammam Karam
M. Ali EL HENCH, Fernatchi, 38 ans

Avant la rénovation, le travail était plus difficile. Il fallait décharger le bois du camion, puis le transporter dans la réserve, avant de l’amener dans le local de la chaudière. Ensuite, on ouvrait la chaudière pour l’alimenter avec ces énormes bouts de bois, avec toutes les fumées et la chaleur qui nous venaient au visage(…)
Depuis les rénovations, la chaleur est moins importante dans le local technique. « La consommation qui atteignait 2t de bois se limite aujourd’hui à 100 à 200kg de noyaux d’olives en été, et 700kg les plus gros jours »